Techniques du Lion pour tuer sa proie

L'instinct Tueur du Lion, Talents Tueur du Lion -

Comment un Lion tue sa proie ?

de lecture - mots

La chasse. Le Lion 🩁 est un excellent chasseur, l'un des meilleurs comparativement aux autres espĂšces. Mais il ne s'agit pas simplement de tuer une proie et de la dĂ©vorer đŸ„©. La survie du groupe tient Ă  la chasse et il s'organise autour d'elle. Pour un troupeau de Lions, il faut dĂ©fendre le territoire, se nourrir et se reproduire. Concernant la reproduction, tu peux consulter l'article qui s'y rapporte.

1) Le troupeau, la force collective

Troupe de Lions et de lionnes qui devorent un buffle

Un troupeau de Lions possĂšde des liens affectifs trĂšs forts ❀. Les mĂąles ♂ sont trĂšs souvent issus d'une mĂȘme fratrie et on grandit ensemble. Ils ont parcouru d'Ă©normes distances et combattu ensemble avant de former leur clan. Les femelles ♀ sont trĂšs loyales et savent que leur survie et celle de leur progĂ©niture tiennent Ă  la prĂ©sence des mĂąles, principalement le dominant. Viennent ensuite les lionceaux đŸ±, qui passent l'essentiel de leur temps Ă  s'amuser, surtout trĂšs jeune, mais sont quand mĂȘme intĂ©grĂ©s aux tĂąches de tout le troupeau.

Le clan peut atteindre 30 membres, plus souvent 25. En moyenne, tu pourrais observer 7 mĂąles pour 18 femelles, sans compter les lionceaux qui font fluctuer la population du groupe. Pas mal comme ratio mĂąle / femelle, hein đŸ˜» ?

Clan de Lions dans la savane en Afrique

Chacun a un rĂŽle bien dĂ©fini. Au sommet de la hiĂ©rarchie 👑, tu retrouves le mĂąle dominant. C'est Ă  lui que revient la dĂ©fense du territoire et la lourde charge de perpĂ©tuer le troupeau. C'est aussi lui qui sera dĂ©fiĂ© ⚡ en cas de rĂ©bellion dans le troupeau ou de nouveaux arrivants faisant preuve de beaucoup d'ambition pour devenir, Ă  leur tour, les dominants. Les autres mĂąles sont lĂ  pour dĂ©fendre le troupeau et le territoire. Ils assurent la cohĂ©sion du groupe et, quand tu observes de prĂšs le fonctionnement d'un clan, tu peux voir les lionceaux đŸ± jouer autour des mĂąles ou leur sauter dessus. L'un d'eux prendra la place du dominant si celui-ci est tuĂ© dans un affrontement.

Lionne qui chasse des zebres dans la savane

Les femelles assurent la chasse. C'est donc elles assurent la majoritĂ© de l'approvisionnement en nourriture đŸ„© du troupeau, le Lion s'occupant d'une toute petite portion, environ 10%, du gibier, mais tu verras ça plus loin. L'autre tĂąche essentielle des lionnes est leur capacitĂ© reproductrice, comme tu t'en doutes, les lions ne se reproduisent pas seuls. C'est donc elles qui s'occuperont aussi de l'Ă©ducation des lionceaux et les formeront Ă  la chasse et au combat 😈.

2) Le Lion est une machine Ă  tuer

Tete de Lion dominant dans la savane

C'est le « Terminator » des fĂ©lins ⚜. Tout son corps est conditionnĂ© pour abattre sa proie rapidement. Il est un tueur intelligent et efficace. L'espĂšce Panthera Leo se bat pour deux choses, dĂ©fendre le clan et chasser. Dans le cas de la chasse, dans la majoritĂ© des cas, la surface couvre 100kmÂČ, pour que tu te reprĂ©sentes l'immense territoire de chasse, il s'agit de la surface de Paris. Parfois, ils leur arrivent de suivre le dĂ©placement de proies sur des dizaines de kilomĂštres 🙀.

L'extrĂ©mitĂ© de sa queue est une vertĂšbre non dĂ©veloppĂ©e recouverte d'une touffe de poils. D'aprĂšs les chercheurs, elle aurait deux fonctions. D'abord chasser les mouches, le Lion l'utiliserait comme une sorte de tapette gĂ©ante đŸ˜č. Ensuite, elle servirait d'Ă©peron pour venir piquer les flancs de l'animal quand celui-ci l'agite frĂ©nĂ©tiquement avant de charger sur un ennemi.

Passons maintenant aux vraies caractĂ©ristiques de tueur sanguinaire. D'abord un mĂąle pĂšse jusqu'Ă  250 kg et une femelle 185 kg. Ce sont des montagnes de muscles et ils peuvent s'Ă©lancer jusqu'Ă  60 km/h ! Imagine une telle masse Ă  cette vitesse ⚡ ! Ils peuvent charger des buffles, des gnous et mĂȘme des Ă©lĂ©phants 🐘 ! Les Lions sont aussi capables de sauts prodigieux, 3m70 de hauteur et 11m de long. Ils pourraient facilement sauter par-dessus deux voitures.

Lion dominant avec sa gueule ouverte

Pour tuer ses ennemis, il utilise ses pattes đŸŸ et sa gueule. La puissance de ces coups de patte lui permet de briser des os 🩮 d'un seul coup et de causer d'Ă©normes dĂ©gĂąts aux organes internes ne laissant aucune chance de fuite Ă  son adversaire. Elles abritent aussi des fourreaux de peau qui protĂšgent les griffes rĂ©tractiles de l'animal. Elles sortent en un Ă©clair et peuvent dĂ©chirer n'importe quelle peau. Sa gueule renferme des canines longues et acĂ©rĂ©es de 6 cm. Pour les planter dans le corps de sa proie, il peut dĂ©velopper une pression de 425 kg/cmÂČ, soit presque 4 fois plus qu'un hippopotame 🩛 et 3 fois plus qu'un pitbull. Une telle puissance lui permet de rester accrocher a Ă  sa proie mĂȘme si celle-ci se dĂ©bat ou tente de s'enfuir.

Lion avec criniere qui part a la chasse

Mais le Lion ne se rĂ©sume pas qu'a une force physique hors du commun, il possĂšde aussi une longueur d'avance grĂące Ă  sa vue perçante đŸ‘ïž et ses moustaches. Il possĂšde une vue binoculaire, avec deux yeux, et stĂ©rĂ©oscopique, ce qui lui permet de trĂšs bien voir les volumes et les distances. De jour, sa vue n'a rien d'exceptionnel, mais de nuit, sa perception est environ 6 fois meilleure que celle d'un homme. Si tu avais envie de te balader de nuit dans la savane, tu n'aurais aucune chance de le voir arriver 😈. Ses moustaches, appelĂ©es vibrisses, sont extrĂȘmement sensibles aux vibrations et permettent aux Lions de sentir vĂ©ritablement les mouvements, ce qui renforce leur efficacitĂ©, surtout de nuit 🌙, quant Ă  lieu la plupart de leurs chasses.

Il sait aussi se dĂ©fendre. En cas d'attaque, la criniĂšre du Lion 🩁 sert Ă  amortir les coups et empĂȘcher les morsures. Il est admis que les Lions qui possĂšdent une criniĂšre imposante et volumineuse ont plus de chance de survie dans un affrontement. Ils sont naturellement devenus les prĂ©fĂ©rĂ©s des femelles qui, comme toutes les espĂšces, privilĂ©gient la capacitĂ© d'un mĂąle Ă  survivre et dĂ©fendre les siens.

A. À la chasse !

Deux Lions qui chassent le buffle

Comme dit prĂ©cĂ©demment, les mĂąles participent un petit peu Ă  la chasse. Ils chassent seuls et de nuit 🌑. D'aprĂšs une Ă©tude menĂ©e dans le Parc national Kruger đŸžïž en Afrique du Sud, le Lion aimerait rester tapi dans l'obscuritĂ© des hautes herbes et tendre une embuscade Ă  ses ennemis pour leur sautĂ© Ă  la gorge.

L'essentiel de la chasse s'organise donc autour des lionnes. Plus lĂ©gĂšres que les mĂąles, elles sont aussi plus rapides 💹 et sont formĂ©es Ă  la stratĂ©gie depuis leur plus jeune Ăąge. Les lionnes chassent en groupe et il s'agit lĂ  de leur plus grande force. L'esprit de groupe est trĂšs dĂ©veloppĂ© chez le Lion, dans tout le clan, mais la cohĂ©sion de groupe est particuliĂšrement impressionnante chez les lionnes lorsqu'elles chassent. Leurs cibles principales sont les gnous, des herbivores d'environ 150 kg et de 150 cm au garrot et les antilopes, eux aussi herbivores 🩓, qui peuvent peser jusqu'Ă  800 kg et mesurer 1,80 m !

Lionnes qui chassent un buffle dans la savane

Sans une bonne stratĂ©gie, ces animaux sont trĂšs difficiles Ă  chasser, chacun pouvant courir Ă  plus de 50 km/h et atteindre des pointes de vitesses Ă  80 km/h pour les gnous. Les lionnes attendent donc la nuit pour se rapprocher discrĂštement de leurs proies 🐃. Bien entendu, toutes les lionnes du troupeau ne prennent pas part Ă  la chasse. Quand un groupe part, les autres restent essentiellement pour s'occuper des lionceaux đŸ± qui n'ont pas l'Ăąge, moins de 6 mois environ, de venir chasser avec elles. Dans de rares cas, les lionnes appliquent la mĂȘme technique que les mĂąles, Ă  savoir, se cacher dans la vĂ©gĂ©tation dense et haute et attendre le passage d'une proie pour lui sauter Ă  la gorge, toutes canines dehors.

Mais leur technique la plus efficace đŸ”„ est la chasse en groupe. 6 Ă  8 lionnes s'approchent en rampant, masquĂ©es par les herbes. Rappelle-toi que leur proie est en majoritĂ© herbivore, elles utilisent donc cela contre eux. Sans faire de bruit, elles progressent. CentimĂštre par centimĂštre. Leur respiration provoque un lĂ©ger sifflement par l'excitation de l'action Ă  venir, mais les ruminants ne les entendent pas. Ils broutent, groupĂ©s autour d'un bosquet et d'une touffe d'herbe assez grande pour les nourrir ce soir.

Groupe de lionnes qui chassent un hippopotame

Une ou deux lionnes se sĂ©parent des autres et commencent Ă  contourner le troupeau de viande 🍖 palpitante. Lentement, les deux lionnes avancent et prennent garde Ă  ce que le gibier ne se doute de rien. Une fois postĂ© Ă  l'opposĂ© de leurs congĂ©nĂšres, le destin des herbivores est presque scellĂ©. Elles sortent soudainement des herbes et terrorisent leur proie en rugissant. Le futur dĂ©jeuner est complĂštement affolĂ© 😈 et dans la prĂ©cipitation ils se sĂ©parent et cours en tous sens. Instinctivement la peur les pousse Ă  fuir dans la direction opposĂ©e aux lionnes et elles partent droit dans le piĂšge montĂ© par les chasseuses.

Lionne qui tue un buffle a la gorge

Les deux Ă©claireuses continuent leur lente progression pour ramener le troupeau vers leur abattoir đŸ˜Œ. Tu as dĂ©jĂ  vu faire des chiens de berger qui guident les moutons dans le pĂąturage ? Ici, c'est la mĂȘme chose, en moins paisible. Les autres lionnes Ă©taient restĂ©es Ă  l'affĂ»t et lorsque les bĂȘtes affolĂ©es passent Ă  proximitĂ©, l'Ă©tau macabre 💀 se referme sur elles. Deux lionnes se jettent sur la croupe de l'animal pour le faire chuter et l'immobiliser en un Ă©clair. D'un bond, une autre lionne se prĂ©cipite sur le cou offert de la proie et referme sa mĂąchoire puissante. Les canines de la lionne, tranchantes comme des sabres, lui sectionnent la carotide dans une gerbe de sang 🔮. 

 

Une troupe de Lion, pour survivre, lance ce genre chasse une Ă  deux fois par semaine selon le succĂšs et la quantitĂ© de viande đŸ„© que les chasseuses rĂ©cupĂšrent. Pour survivre un Lion mange en moyenne 5 kg de viande par jour, mais ils leur arrivent d'engloutir 25 Ă  30 kg de viande en un repas. Une attaque ⚡ comme celle que tu viens de lire rĂ©ussit environ une fois sur trois, la savane đŸžïž Ă©tant vaste, les proies ont parfois l'opportunitĂ© de fuir sur les cĂŽtĂ©s de l'embuscade, ou alors, les lionnes qui doivent les immobiliser ratent leur cible, etc.

 

B. Le diner est prĂȘt !

Lion qui devore une carcasse de buffle

Une fois la viande 🍖 mise Ă  disposition du clan, la hiĂ©rarchie reprend le dessus. Le dominant 🌟 et les autres mĂąles se nourrissent en premiers. Il a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© observĂ© un comportement violent d'un mĂąle vers une femelle pour lui signifier qu'il avait la prioritĂ© d'accĂšs Ă  la carcasse. Viens ensuite le tour des femelles, chasseuses se voient ainsi rĂ©compensĂ©es de leurs efforts et celles restĂ©es au clan avec les lionceaux đŸ± vont avoir de quoi rester en bonne santĂ© pour allaiter les petits. Les derniers Ă  manger sont les lionceaux sevrĂ©s, c'est-Ă -dire ceux de plus de 6 mois.

Lion qui devore un phacochere

Tout ce que tu viens de lire est la reprĂ©sentation la plus courante, dans l'esprit collectif, de ce qu'est la vie d'un Lion 🩁. Seulement il existe une autre vĂ©ritĂ©. Les Lions sont aussi mesquins et voleurs 😈. Ils profitent souvent de la chasse d'autres espĂšces, comme les hyĂšnes et les chiens sauvages africains, les lycaons. Ces animaux, de taille bien plus modeste que nos majestueux prĂ©dateurs Ă  criniĂšre, ont une rivalitĂ© de longue date avec ceux-ci. Ces trois espĂšces ont pour point commun de chasser en bande et de nuit 🌙. De ce fait, ils leur arrivent souvent de se rencontrer en pleine cambrousse et leur concurrence reprend immĂ©diatement ces droits, surtout si de la viande fraĂźche est en jeu. Les lionnes peuvent donc en arriver Ă  attaquer des hyĂšnes, l'idĂ©ale est si elles ont Ă©tĂ© fatiguĂ©es par la chasse. L'inverse est aussi vrai et des groupes entiers de chasseuses sont dĂ©cimĂ©s par des rivales aux dents longues qui veulent s'Ă©pargner les peines d'une traque.

3) Le prédateur du Lion : l'Homme

Lion dans une reserve en Afrique

Le Lion 🩁 adulte n'a pas de prĂ©dateur. Si on exclut les morts dans les combats de pouvoir ou pour dĂ©fendre son clan et son territoire, le Lion n'est traquĂ© par aucun autre animal sauvage. Or sa population est passĂ©e de 100 000 dans les annĂ©es 1960 Ă  moins de 25 000 aujourd'hui 🙀.

Ton espĂšce, notre espĂšce, est en train d'exterminer les Lions. Certaines ramifications de l'espĂšce, comme les Lions d'Afrique de l'Ouest, survivent avec 400 membres. Le manque de diversitĂ© gĂ©nĂ©tique les conduira Ă  l'extinction, si l'homme n'achĂšve pas son Ɠuvre avant 😡.

Trophees de Lions en taxidermie

Pourquoi les hommes tuent-ils đŸ˜” les Lions ? Si tu regardes l'Histoire, les hommes abattaient les Lions par prestige 👑, pour afficher des trophĂ©es, ou porter leur peau, comme l'empereur Commode qui portait une peau de lion, Ă  l'image d'Hercules, lors de sa participation aux jeux. La chasse au Lion, appelĂ©e « chasse sportive », a encore cours de nos jours. Des taxes Ă  l'abattage, la revente de trophĂ©e, le permis de tuer, tout est monnayĂ© par l'Homme pour des millions de dollars đŸ€‘. Certains Ă©lĂšvent des Lions pour la chasse. Quelques Lions sont aussi traquĂ©s par des tribus, pour des rituels de passage Ă  l'Ăąge adulte ou pour l'accession au sommet hiĂ©rarchique du clan.

Lion dans une reserve au Kenya

Heureusement, dans les annĂ©es 1990 et 2000, des rĂ©serves đŸžïž sont crĂ©Ă©es, la chasse et le braconnage y sont interdits et une petite quantitĂ© de Lions peuvent y vivre sereinement. Elles sont situĂ©es au Kenya, en Tanzanie et en Afrique du Sud et sont aujourd'hui des sanctuaires pour les Lions 🩁. Peu d'entre eux vivent en dehors de ces rĂ©serves. Mais ces rĂ©serves prĂ©sentent un risque majeur pour les Lions : la maladie. Hors de leurs plaines sauvages, ils chassent des buffles 🐃 qui ont cĂŽtoyĂ© des bovins domestiques et sont infectĂ©s par la tuberculose. Celle-ci a dĂ©cimĂ© toute une partie des Lions du parc national Kruger en Afrique du Sud.

Lionne dans une reserve en Tanzanie

Une autre consĂ©quence de leur mode de vie actuel est le virus de l'immunodĂ©ficience du fĂ©lin, souvent appelĂ© le sida du chat. Le systĂšme immunitaire des Lions est fortement affaibli et, ne pouvant plus combattre les maladies, les Lions s'affaiblissent et finissent par mourir 🙀.

L'image du Lion fort ⚜, puissant et courageux doit donc ĂȘtre mise en balance avec la fragilitĂ© de l'espĂšce Ă  l'Ă©chelle mondiale, et surtout face Ă  l'Homme.

4) Le Lion chasse aussi sur Lion SauvageŸ

Si tu es encore lĂ , c'est que tu es captivĂ©(e) par ce fĂ©lin Ă  criniĂšre 🩁 unique et majestueux. Lion SauvageÂź te propose de multiples articles Ă  son effigie : T-shirts, Bagues, Bracelets... de fidĂšles armes pour t'imposer chaque jour dans ta vie đŸ˜» ! 

Il ne te reste plus qu'Ă  choisir la bonne arme pour t'accompagner. Tu as toutes les clefs en main pour triompher facilement dans tout ce que tu entreprends đŸ”„ !


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent ĂȘtre approuvĂ©s avant d'ĂȘtre affichĂ©s

    Newsletter

    Recevez nos articles dans votre boite email.